AccueilÉlectriquesHyundai dévoile officiellement le nom de la rivale de la Dacia Spring...

Hyundai dévoile officiellement le nom de la rivale de la Dacia Spring et de la Citroën ë-C3

Les Coréens s'apprêtent à agrandir leur famille électrique. L'Inster sera la plus petite unité de la famille, mais contrairement aux autres modèles, elle n'utilisera pas le nom IONIQ.

La rumeur court depuis longtemps et elle est enfin devenue réalité. Cela fait des mois que nous connaissons les intentions de Hyundai de conquérir le monde électrique. Si les Coréens ont connu le succès avec le KONA EV et la gamme IONIQ, ils savent que les clients réclament une petite voiture bon marché pour répondre à leurs besoins quotidiens. Cette voiture sera bientôt dévoilée, dans le courant du mois, mais de nombreux détails ont déjà été révélés à son sujet.

Elle s’appellera Hyundai Inster et n’aura rien à voir, ou presque, avec sa sœur coréenne. Ce sera l’une des voitures électriques les moins chères du marché.

Dacia a montré que le segment le plus petit et le moins cher du marché a beaucoup de potentiel. Il y a des conducteurs qui demandent des voitures électriques faciles à garer, peu coûteuses à entretenir et qui, même si elles manquent de détails, sont plus que suffisantes pour un usage quotidien.

Le Toyota Hilux FCEV à pile à combustible offre 182 ch, 600 km d’autonomie et un comportement écologique.

Des voitures de combat que l’on peut laisser dans la rue et qui libèrent leurs utilisateurs de toute forme d’interdiction ou de réglementation lorsqu’il s’agit de se déplacer. Le Printemps est un succès et la Citroën ë-C3 devrait l’être aussi. De nombreux constructeurs avancent déjà leurs projets pour se battre dans la catégorie, comme le Volkswagen ID.1.

Hyundai Casper Avant
La Hyundai Casper est la version thermique coréenne de la future Inster européenne.

Le Casper sert d’inspiration, mais n’apporte pas grand-chose d’autre.

Hyundai les devance avec un produit dont les origines remontent à la Corée. C’est là qu’est commercialisé le Hyundai Casper. Petit crossover urbain de 3,6 mètres et 2,4 mètres d’empattement, il est propulsé par un petit moteur à essence trois cylindres d’un litre. La version européenne, la Hyundai Inster, reprendra certains de ses éléments de design, mais pas grand-chose d’autre. La plate-forme sera plus grande, avec un empattement plus long, ce qui aura une incidence sur les dimensions extérieures. L’empattement devrait augmenter de 15 à 20 centimètres, ce qui permettra d’améliorer la tenue de route et l’habitabilité. Plus important encore, il sera possible d’y loger une batterie plus importante.

Hyundai revisite le Tucson, son SUV le plus vendu en France : mises à jour esthétiques et d’équipement

L’Inster sera 100 % électrique et deux versions seront disponibles sur notre marché. Des versions dont les performances varieront en fonction de la taille de la batterie. Entre 40 et 50 kWh de capacité avec une autonomie, non encore confirmée, de 310 à 360 kilomètres en cycle WLTP. Cela signifie qu’elle sera en mesure d’offrir beaucoup plus d’autonomie que ses deux poursuivants immédiats. La Dacia Spring a une autonomie maximale de 225 kilomètres, tandis que la ë-C3 atteint 326 kilomètres avec une batterie presque deux fois plus grande. Hyundai a donc réussi à créer l’une des voitures les plus efficaces du marché.

Détail de l'Inster de Hyundai
Les phares paramétriques à l’arrière sont frappants.

Le facteur déterminant du succès de l’Inster est son prix. Hyundai a toujours reconnu qu’elle devait être la moins chère possible et ce chiffre sera de l’ordre de 20.000 euros, avant subventions. Un peu plus pour être exact. Environ 22.000 euros pour le prix de base, qui peut être augmenté en fonction de la taille de la batterie et du niveau d’équipement. Les Coréens n’ont pas encore révélé à quoi ressemblera l’intérieur, mais on s’attend à ce qu’il soit simple et fonctionnel. La qualité sera laissée de côté et on abusera des plastiques durs, à l’instar de ses rivaux. La grande révélation est prévue pour le 29 juin, mais les premières unités arriveront en Espagne avant la fin de l’année.

Actualités
Top