AccueilHybridesLe SUV de MG le plus vendu en France sera équipé d'un...

Le SUV de MG le plus vendu en France sera équipé d’un moteur hybride de 194 ch pour couronner son succès

Avec ce groupe motopropulseur, le modèle se distinguera dans le domaine commercial dans notre pays, s'approchant probablement, voire dépassant, les références dans cette catégorie.

S’il s’agit d’un SUV et d’un hybride, une voiture a toutes les chances de connaître le succès en France et en Europe à l’heure actuelle. Les marques qui ne proposent pas actuellement cette technologie dans leur gamme de produits perdent des ventes, surtout s’il s’agit d’hybrides conventionnels. C’est pourquoi elles s’empressent de la mettre au point dès que possible.

MG a pris note du succès de la Toyota Yaris en Europe, qui était pratiquement incontestée dans le segment B, absorbant toutes les parts de marché de son segment, et le résultat de son travail a été la MG3 Hybrid+, un modèle qui, pour moins de 20 000 euros, offre aux acheteurs une voiture urbaine avec un moteur hybride qui délivre une puissance impressionnante de 194 ch grâce à un système électrique de 350 V de tension nominale.

La marque profitera du renouvellement du modèle MG ZS pour introduire dans sa gamme la mécanique hybride de la MG3.
La marque profitera du renouvellement du modèle MG ZS pour introduire dans sa gamme la mécanique hybride de la MG3.

La marque promet maintenant de transposer cette philosophie au segment des B-SUV avec sa voiture la plus réussie en Europe à ce jour, la MG ZS, pour laquelle le groupe motopropulseur de la MG3 conviendrait parfaitement, compte tenu des chiffres de puissance atteints par le modèle et des chiffres de consommation de carburant qu’il atteint.

La plupart des hybrides du segment MG ZS atteignent à peine 150 ch. Le roi du segment est actuellement la Toyota Yaris Cross, qui développe 130 ch dans sa dernière mise à jour. Le Kia Niro et le Hyundai Kona suivent le Japonais, avec 140 ch issus du même système, tandis que le Renault Captur et le Dacia Duster partagent également le même système, atteignant 143 ch ou 145 ch.

Le design de l'habitacle de la nouvelle MG3, que l'on voit ici, pourrait également être repris dans son intégralité sur la nouvelle ZS.
Le design de l’habitacle de la nouvelle MG3, que l’on voit ici, pourrait également être repris dans son intégralité sur la nouvelle ZS.

Selon eux, la MG ZS Hybrid+, comme elle s’appellerait hypothétiquement, se distinguera instantanément par ses presque 200 ch, qui devraient suffire à la voiture chinoise pour réaliser le 0-60 en moins de 10 secondes (la MG3 réussit cet exercice en exactement 8 secondes).

Le modèle devrait également hériter, tel quel, du pack de batteries utilisé dans le SUV. Avec une capacité brute de 1,83 kWh, c’est la plus importante de toutes les voitures hybrides de conception similaire. Seule l’Austral de 199 ch du segment supérieur la dépasse avec une capacité de 2 kWh. L’un des avantages d’une batterie de cette taille dans une voiture hybride conventionnelle est qu’elle permet de réaliser des économies de carburant, et le plus souvent en conditions réelles, de moins de 5 litres. La MG3, rappelons-le, affiche une consommation de 4,4 litres selon la norme WLTP.

Le modèle utilisera le même groupe motopropulseur que la MG3 Hybrid plus.
Le modèle utilisera le même groupe motopropulseur que la MG3 Hybrid +.

L’un des principaux arguments de vente de la MG ZS par rapport aux autres B-SUV du marché est son volume de coffre. Avant son lifting, le SUV chinois offrait 448 litres. Sur ce point, le modèle est à égalité avec les deux références du segment, le Hyundai Kona et le Kia Niro, qui offrent respectivement 466 et 445 litres.

En revanche, la MG ZS Hybrid+ (ou quel que soit son nom), n’a pas encore reçu de date de lancement ferme. De même, et étant donné que les unités d’essai chargées de tester sa technologie ont déjà été repérées, son lancement ne devrait pas dépasser le dernier trimestre de cette année afin que la marque puisse compter sur ses bonnes performances commerciales plus que probables en 2025.

Il est encore trop tôt pour parler de prix, sachant que la version la plus abordable de la MG ZS démarre actuellement à près de 18 000 euros et que la MG3 hybride démarre à 19 990 euros avant remise, il serait logique que la marque la positionne entre son utilitaire et la Toyota Yaris Cross, qui démarre actuellement à 26 000 euros. En d’autres termes, la version d’entrée de gamme devrait se situer aux alentours de 23 000 euros avant remise.

Actualités
Top